Home > Elections > Elections au Grand Conseil 2018

Elections au Grand Conseil 25 mars 2018

Les résultats des élections au Grand Conseil

Nos 5 membres sortants du Grand Conseil sont de nouveau élus:

  • Johann Ulrich Grädel
  • Ernst Tanner
  • Samuel Kullmann
  • Jakob Schwarz
  • Katharina Baumann

Félicitations et que Dieu vous bénisse!

 

 

L'UDF conserve la force d'une fraction!

Le gouvernement bernois reste ancré bourgeois

Le Conseil-exécutif pour les quatre prochaines comptera toujours 2 UDC, 2 socialistes, 1 PLR, 1 PBD et 1 Vert.

La participation a atteint 29,5%.

  • La conseillère d'Etat du PBD Beatrice Simon a terminé à la 1re place avec 126'207 voix
  • Le conseiller d'Etat socialiste Christoph Ammann arrive au 2e rang avec 118'757 voix.
  • Il devance un autre sortant, l'UDC Christoph Neuhaus qui a recueilli 110'792 voix.
  • La conseillère nationale socialiste Evi Allemann fait son entrée au gouvernement bernois avec 99'902 voix.
  • Le candidat PLR Philippe Müller se classe 5e avec 98'931 voix
  • devant la Verte Christine Häsler.
  • Le représentant du Jura bernois, Pierre Alain Schnegg, se classe à la 7e place avec 97'051 voix.

Grand Conseil

Elections 2018 : candidatures au Grand Conseil

 

Communiqué de presse de la Chancellerie d'Etat

Nous nous engageons

pour la vie | pour la famille | pour l'être humain | pour la Suisse | pour les personnes menacées | pour la sécurité

-> continuer

Conseils

& apparentements de listes; publication de la Chancellerie d'Etat du canton de Berne

-> continuer

Elections au Conseil-exécutif

À la rencontre des élus bernois UDF

David Gysel, impulsion no. 1 / 2018

L’UDF du canton de Berne est une des trois sections cantonales UDF qui a force de fraction dans le parlement de son canton. Les deux autres sections sont celles de la Thurgovie et du canton de Zurich. De plus, les parlements de l’Argovie et du canton de Schaffhouse comptent chacun deux élus UDF. Il va de soi que ces sections, ces parlementaires cantonaux et tous les élus communaux dans divers cantons méritent le soutien de toute l’UDF.

Le 25 mars prochain, l’UDF se présentera aux élections pour le Grand Conseil du canton de Berne avec des personnes motivées et compétentes. Tous les élus UDF sortants se représentent et veulent poursuivre leur engagement. Dans le cercle électoral de Bienne-Seeland, Peter Bonsack se présente pour apporter son expérience comme conseiller communal de Kallnach. Il veut reprendre le flambeau laissé alors au Grand Conseil où il a travaillé dans huit commissions – dont une comme vice-président – et a été un des initiateurs de cinq motions et d’un postulat. Marc Früh, premier candidat du cercle du Jura bernois a, pendant ses années au Grand Conseil, travaillé dans neuf commissions – dont une comme vice-président – et a été un des initiateurs de huit motions et d’une interpellation.

À la rencontre des élus UDF

Mais il n’y a pas que les candidats en tête de listes. Toutes les candidates et tous les candidats ont été invités à la deuxième rencontre des élus de l’UDF du canton de Berne qui s’est tenue le samedi 20 janvier 2018 à Thoune. Les candidates et candidats au Grand Conseil du canton de Berne y avaient la possibilité de faire plus ample connaissance avec les membres UDF actuels du Grand Conseil ou des membres d’une autorité communale. Ceux-ci font un travail important sans être sous les projecteurs des médias et du grand public.

Les élus bernois actifs en 2017

Les membres UDF du Grand Conseil ont participé ces dernières années à diverses démarches parlementaires. Nous ne pouvons présenter que quelques exemples de l’année 2017.

Le 5 décembre, Johann Ulrich Grädel de Huttwil a été l’un des motionnaires demandant au gouvernement bernois non seulement de limiter les dettes, mais de freiner la montée des dépenses. En dix ans, les dépenses du canton ont augmenté de 20,3%, ce qui représente 19,2% de plus que l’inflation et 8,3% de plus que l’augmentation du revenu cantonal.

Jakob Schwarz d’Adelboden s’est engagé dans une motion le 12 septembre. Celle-ci vise à éliminer les désavantages des conditions-cadres pour l’hôtellerie dans le canton Berne, afin que cette branche importante de l’économie cantonale puisse bien se renouveler.

Samuel Kullmann de Hilterfingen et Katharina Baumann de Münsingen ont démontré dans une motion du 11 septembre leur préoccupation de la montée de la consommation de produits pharmaceutiques par des jeunes de notre pays. Ils avertissent des dépendances et de l’incapacité de travail parfois provoquée par ces produits.