Home > Nouvelles > Grand Conseil

La session du Grand Conseil courante

d.g.: Samuel Kullmann, Jakob Schwarz, Johann-Ulrich Grädel, Ernst Tanner, Katharina Baumann
d.g.: Samuel Kullmann, Jakob Schwarz, Johann-Ulrich Grädel, Ernst Tanner, Katharina Baumann

Session d'été du Grand Conseil

Canton de Berne, Grand Conseil

 

Dates et horaires de la session

LundiMardiMercrediJeudi
07.06.2021
13.30–16.30
08.06.2021
09.00–11.45
09.06.2021
09.00–11.45
13.30–16.30
17.00–19.00
10.06.2021
09.00–11.45
13.30–16.00
14.06.2021
13.30–16.30
15.06.2021
09.00–11.45
13.30–16.30
17.00–19.00
16.06.2021
09.00–11.45
13.30–16.30
17.06.2021
09.00–11.45
13.30–16.00

 

Temps forts

Pendant la session d'été 2021, le Grand Conseil se consacrera aux thèmes suivants :

  • Election de la présidence du Grand Conseil et de celle du Conseil-exécutif 
  • Rapport de gestion et comptes annuels 2020 
  • Modification de la loi sur l’école obligatoire (pédagogie spécialisée sous un même toit)
  • Crédit pour l’étude de projet du nouveau bâtiment de l’Office de la circulation routière et de la navigation
  • Loi sur l'imposition des véhicules routiers (2nde lecture)
  • Autonomisation des cinq institutions cantonales d’aide à l’enfance et à la jeunesse

Grand Conseil

Session d’été à Bernexpo ouverte au public

En raison de la situation épidémiologique, la session d’été aura lieu du 7 juin au 17 juin 2021 à BERNEXPO, mais dans la halle 2.2, au 1er étage.

S'il y a des places libres, les visiteurs sont admis (respecter les distances). Le port du masque est obligatoire. Les visiteurs devront présenter une pièce d’identité et fournir leurs coordonnées.

 

Session de printemps 2021 du Grand Conseil

 

Lundi 08.03.2021 à Lundi 22.03.2021

 

Temps forts

Pendant la session de printemps 2021, le Grand Conseil se consacrera aux thèmes suivants

Source: Chancellerie d'Etat:

  • Modification de la loi sur le statut particulier
  • Article climatique dans la Constitution cantonale
  • Loi sur les programmes d’action sociale
  • Arrêté sur l’offre et crédit-cadre d’investissement 2022-2025 pour l’offre de transports publics
  • Modification de la loi cantonale sur l’agriculture
  • Modification de la loi sur l’imposition des véhicules routiers
  •  

Transmission audio et archives audio

Vous pouvez suivre les délibérations en direct. De plus, la matière de discussion s’affiche sur le tableau électronique. On y voit également la liste des orateurs et oratrices, le vote et son résultat.

 

Toutes les informations à la site du Grand Conseil

Proposition de l'UDF

Se protéger contre le COVID-19 en renforçant son système immunitaire et le taux de vitamine D
Motion de Kullmann Samuel
Proposition du Conseil-exécutif: Rejet

Le Conseil-exécutif est chargé des tâches suivantes :


1. Il élabore un programme de santé donnant une place importante au renforcement du système immunitaire de la population bernoise afin de préparer le canton à une deuxième vague de COVID-19 ou à une nouvelle épidémie ou pandémie.


2. A cet effet, il élabore en particulier des mesures permettant à la population d’avoir un apport optimal en vitamine D (concentration de 25(OH)D supérieure ou égale à 30 ng/ml).

 

Développement :

Les mesures de grande ampleur prises en Suisse et dans le canton de Berne pour lutter contre le COVID-19 auront des conséquences qui restent encore difficiles à prévoir.
concernant point 1: La première ligne de défense contre le COVID-19 est le système immunitaire des individus.
concernant point 2: La présente intervention porte sur le renforcement du système immunitaire en général et sur les apports en vitamine D de la population en particulier. Des études scientifiques commencent à établir une corrélation forte entre un bon apport en vitamine D et une évolution bénigne du COVID-19.

 

Extrait de la réponse du Conseil exécutif :
concernant point 1: La lutte contre les maladies transmissibles se concentre sur l’interruption des chaînes de transmission.
concernant point 2: Selon le Conseil-exécutif, les données scientifiques actuelles relatives à la vitamine D et à la pandémie de coronavirus sont contradictoires. Il estime qu’au vu des données scientifiques disponibles sur l’apport en vitamine D aux plans national et international, il est peu opportun de procéder à une étude dans le canton de Berne. Une telle démarche nécessiterait un effort scientifique et financier important sans permettre d’établir de preuve indiscutable en raison d’un nombre de cas trop faible.