Home > Positions > Jura Bernois et Moutier

Jura bernois

Moutier

 

 

Moutier

Marc Früh, impulsion no. 2 / avril 2021

Une décision cruciale

Le 28 mars 2021, la population de cette petite ville du Jura bernois a pu, une fois de plus, décider de son appartenance cantonale. Depuis des années, cette population est victime d’intrigues, de désinformation, de promesses imaginaires. Qui croire? Les promesses de certaines sirènes sèment le doute dans les esprits. L’intelligence mathématique est-elle vraiment correcte? Un dicton ne dit-il pas «un tiens vaut mieux que deux tu auras.»

Les enjeux

Les quelques 10’000 habitants vivent entre deux cluses, frontières naturelles vers le sud comme vers le nord: Grand centre administratif hébergeant des infrastructures importantes, tel le tribunal, la prison ou un important hôpital, principal employeur du chef-lieu, la population risque gros en perte d’emploi, suivant le choix réalisé.

Lutte politique aux conséquences dangereuses

Une lutte politique est engagée et devra trouver son épilogue prochainement. Espérons que les citoyennes et les citoyens se rendront massivement aux urnes, sinon le réveil pourrait être dur. Vous imaginez-vous toutes les communes alentours, privées de leur centre urbain? Que deviendront les nombreux syndicats intercommunaux?

Que le bon sens ait le dessus!

Quelle tristesse que des mouvements citoyens voient leur vocation dans la déstabilisation régionale, au lieu d’unir leurs forces pour un développement harmonieux. J’espère que le 28 mars 2021, le bon sens mettra un point final à cette question d’appartenance cantonale ... et que le spectre de la continuité de la lutte ne soit plus qu’un furtif souvenir plutôt que de devenir un cauchemar acquis.